Veuillez nous excuser pour le désagrément.

Effectuez une nouvelle recherche

Showa

Showa, Carpes Koï  Japonaises Nishikigoi, ventes sur San Koi

Le Showa est une des trois plus grandes variétés de koï. Ces trois variétés sont le Kohaku, le Sanké et donc le Showa.

On peut confondre le Showa avec le Sanké. Il sera donc bien important pour ne pas faire d’erreur lors de votre choix, de garder en mémoire les quelques infos ci-dessous.

Le Showa est un koï (nishikigoi) ayant une couleur de fond d’un Sumi* profond, avec des taches Shiroji* aussi pure que la neige et des tâches Hi. Ce Hi doit être vif ou cramoisi, net et de même ton.

Ce koï est très présent lors des Koï Show bien que difficile à parfaitement identifier dans certains cas.

En effet les Showa peuvent mettre jusqu’à plus de 4 ans avant d’avoir leur pattern* définitif. Au début les alevins sont plus Sumi et Hi. Ce « Hi » ne l’est pas vraiment d’ailleurs car il commence par être légèrement vert, puis vire sur le jaune et ensuite commence à tirer sur l’orange.

Quelques critères de qualité concernant le Showa:

- Les nageoires pectorales du Showa doivent avoir moins de 35% de Sumi*. Ces taches noires sont appelées Motoguro*. De plus, de grandes nageoires pectorales sont un critère de qualité,

- Les autres nageoires peuvent également présenter des marques Sumi*, à l’exception de la nageoire dorsale, qui si elle est complètement Shiroji* sera un gage de qualité là encore,

- La tête du Showa doit être pourvue de taches Sumi*(Hatchiware*), Shiroji* et Hi*,

- Le Body* doit être harmonieux et les épaules du koï doivent être larges,

- Les taches Sumi* doivent être grandes, bien réparties. Idéalement elles doivent même commencer sous la ligne pectorale pour venir recouvrir le dessus du koï.

- Un Showa de qualité devra présenter un Odome* d’un beau Shiroji*

Le Showa existe en Doitsu et Kinginrin.

 

Lexique : Body : corps du koi

Doitsu : sans ou presque sans écailles

Hatchiware : marque Sumi sur la tête du Showa

Hi : rouge

Kinginrin : avec des écailles brillantes au reflets « or » pour les écailles se situant sur le Hi, et des reflets « argent » pour les écailles se situant sur le Shiroji,

Koi Show : concours de beauté uniquement réservé aux Koi,

Motoguro : tâche Sumi sur les nageoires pectorales

Odome : zone d’environ 2cm, se situant après la dernière marque sur le body et le début de la nageoire caudale

Pattern : couleur sur le body du koï

Shiroji : blanc

Sumi : noir