Veuillez nous excuser pour le désagrément.

Effectuez une nouvelle recherche

Sanké

Sanké, carpes koï japonaises, nishikigoi, ventes sur San koi

Le Sanké est une des trois plus grandes variétés de koï. Ces trois variétés sont le Kohaku, le Sanké et donc le Showa.

Le Sanké est un koï (nishikigoi) ayant une couleur de fond Shiroji* pure comme de la neige, avec des petites taches Sum*) profondes et bien réparties et des tâches Hi*. Le Hi* doit être vif, net et de même ton.

Quelques critères de qualité concernant le Sanké:

- Les nageoires pectorales du Sanké peuvent être Shiroji* ou alors avoir quelques stries Sumi* appelées Teijima*.

- La tête du Sanké doit être dépourvue de taches Sumi*, et ces taches Sumi* doivent commencer de préférence au niveau des épaules du poisson.

- Le Body* doit être harmonieux et les épaules du koï doivent être larges,

- De préférence les taches Sumi* ne descendront pas sous la ligne latérale du koï,

- Les taches Sumi* se situeront dans le Shiroji et non pas dans le Hi.

Le Choix d’un Sanké est à peu près pareil que le choix d’un Kohaku. Il faut juste qu’en complément les taches Sumi* soient bien réparties sur le body* du koï.

 

Le Sanké existe en Doitsu et Kinginrin.

 

Lexique : Body : corps du koi

Doitsu : sans ou presque sans écailles

Hi : rouge

Kinginrin : avec des écailles brillantes au reflets « or » pour les écailles se situant sur le Hi, et des reflets « argent » pour les écailles se situant sur le Shiroji,

Koi Show : concours de beauté uniquement réservé aux Koi,

Pattern : couleur sur le body du koï

Shiroji : blanc

Sumi : noir

Tejima : Strie Sumi sur les nageoires pectorales